Auteur Sujet: Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17  (Lu 1215 fois)

Pype

  • Caporal Chef
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1677
  • COL-NEM
Re : Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17
« Réponse #60 le: 07 Octobre 2017, 12:49:48 »
Trés bonne soirée d’observation mais il en faut

un peu en second plan quand même car je n'ai tiré à la 12.7 uniquement pour mettre l'ambiance dans NOIR pietons.
du bon boulot de renseignement quand même avec Reiben
Dommage que le commandement n'ai pas vu l'explosif qui à péter sous leur roue, ça nous aurait fait du boulot

Merci à Flaw d'avoir déployé toutes ces forces

Mapoule

  • Colonel
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 7793
  • "O.E.L.M.E.O.L.E"
Re : Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17
« Réponse #61 le: 07 Octobre 2017, 16:06:25 »
Équipier 600 Jaune.
Sous les ordre de Kill.
Nous avons bien progressé et traité ce qu'il fallait.
Bleu s'est bien intégré au dispo, Ras.

Encore une très bonne soirée en votre compagnie, du beau jeu produit.
Vivement la prochaine.
 ;)



Nano

  • Adjudant
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1476
Re : Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17
« Réponse #62 le: 07 Octobre 2017, 17:53:13 »
Debriefing Nano
Noir / APSO
CDG


Oscar 2 / Koroni :
Premier objectif, reconnaitre, prendre et tenir Koroni.
Le temps que je réfléchisse à la mission, j'envoie le groupe d'infanterie Noir faire une petite patrouille sur la route au Nord de notre base de départ. hOppus prend en main cette mission avec le minimum d'information et le maximum de rapidité.
La colonne de véhicule lourdement armé en tête démarre et récupère l'infanterie sur le trajet.
J'ai choisi de faire traverser Athira à pied par le groupe infanterie APSO et de ne pas laisser le Léopard se coincer et se mettre en danger en ville. Géronimo dans le Léopard contournera la ville par le Sud-Ouest. Le convoi se reconstituera à la sortie d'Athira pour une progression à jusqu'à l'Est de Koroni, sous couvert d'une colline, avec un risque Pick-up sur la fin du trajet. Le Pick-up n'a pas fait de résistance fasse au Léopard.
En préparation de l'assaut sur Koroni, l'infanterie dirigée par hOppus doit éclairer la ville avant de la nettoyer avec la couverture et l'appuis du Léopard et du Pandure. La mission est rapidement exécutée par l'infanterie quand un fumi blanc annonce un risque artillerie sur le Léopard. Chacun prend une position sécurisée jusqu'à ce que l'aéro trouve le mortier.

Oscar 4 / Orino :
Deuxième objectif, reconnaitre, prendre et tenir Orino.
On récupère l'infanterie et on fait un déplacement rapide jusqu'au croisement Est-Nord-Est de Orino. J'envoi le Léopard sur une colline au Sud-Est d'Orino pour couvrir notre infanterie qui descendra sur Orino. Le VamTac a pour fonction de def-rap du Léopard. Le Pandure couvre le Nord-Est. hOppus recommence la même mission que précédemment : Eclairer et nettoyer. Mission réussi.

Oscar 6 / Syrta :
L'APSO est affecté à un double objectif : Prendre Syrta et faire un exercice bombardement GBU.
J'envoie le Léopard, le VamTac, le Pandure et l'infanterie sur la mission Syrta avec un premier déplacement dans la verte, protégé de Syrta par le relief.
Pendant ce temps, l'équipe commandement est sur la colline au Nord-Est d'Orino pour l'exercice de bombardement. Très rapidement, l'alerte artillerie est donnée. Je perdrais 2 équipiers dans cette attaque au mortier. Remis sur pieds, le mortier est repéré au Nord-Est de notre position dans la verte. Le temps de le marquer, le mortier est emballé par l'ENI et se déplace. On ne le retrouvera plus. Bidasse est chargé de compléter l'exercice de bombardement. Ca a un peu trainer et on doit replier.

Rassemblement Oscar 3 :
On aura pas le temps de prendre Syrta avant de replier les troupes sur Oscar 3. L'APSO, séparé du reste du commandement, devait se regrouper sur Oscar 5 avant de partir sur Oscar 3 pour couvrir un LPA sur l'aéroport. Le commandement APSO est arrêté par une mine qui fera exploser le Fennec et le commandement sauf Bidasse. Le commandement sera récupérer par l'aéro et rammener sur sa couverture LPA, pour enfin se rassembler pour le débriefing.

Les + :
- Groupe APSO autonome avec ses propres missions, et des équipements lourds qui rassurent les troupes et assurent la mission.
- Des équipiers R3F à la hauteur. Je n'avais pas le temps de m'occuper des détails donc ils s'en sont occupés.
- Gestion de coordination intra-APSO et inter-groupe.

Les - :
- La perte du Fennec
- Loupé sur le bombadement GBU
- Fin de semaine, la tête comme une casserole du fait des radios (51+70) et des communications directs. Mais il n'y a rien eu d'excessif ou anormal.


Flaw

  • Général
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 8726
  • Le maître de guerre.
Re : Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17
« Réponse #63 le: 07 Octobre 2017, 18:58:48 »
CDO OSCAR BRAVO 3


Une opération globale qui avait pour but de prendre du terrain à l'ENI en l'éradiquant de villages clés et en dégageant un accès sur le NORD en mesure de reprendre le contrôle l''aérodrome d'ABDERA. Aérodrome qui pourrait parfaitement abriter une BOA dans les jours a venir.

Pour cette opération deux éléments majeurs sont indispensable à la tactique : LA SURPRISE et donc une progression de nuit en discrétion et LE CHOC avec une puissance de feu complète et réactive.

Pour ce faire 3 section au padoc et des spécialistes en veux tu en voilà.



La charnière : La section AN (aéronavale) a été déployé sur un vaste spectre de missions et chacun des pilotes est resté au top, 4 heures durant, au ordres de Cédric.
- Le drone REAPER fut le premier moyen mis en place. Il sera mes yeux durant toute l'opération. Servi par Cédric, il couvre la zone d'intérêt et me permet de coordonner la manœuvre au plus juste.
- Le TIGRE décolle donc dans la foulée pour assurer l'itinéraire des COUGAR afin de permettre une insertion en totale discrétion des commandos.
- Les deux HM COUGAR prennent leur envole dès lors que les fantassins sont à bord. Un vol tactique de nuit permettra une MEP discrète à la section d'infanterie.
- La patrouille de chasse, formée de deux GRIPEN prends enfin sont envol au petit matin pour compléter le dispositif 3D.

L'arbalète : La section infanterie emmené par son leader, Killjoe, est l'arme de la surprise. Inséré dans le dos de l'ENI, il va le harceler et le réduire sur ces points de replie, le désorganisant de l'intérieur.
- MEP dans les montagnes entre OSCAR 1 et 3.
- Assaut sur OSCAR 1 réalisé précision et en coordonnant l’appuie des 2 TIGRE HAD à dispo. 
- Déplacement rapide vers le SUD au matin, pour acculer l'ENI dans le village de GALATI. Ici la vitesse de déplacement et la rapidité d'action sur le village aura raison des GAT retranchés dans le village. Ici encore l'appui des HA permettra de manœuvrer avec une couverture solide.
- Le déplacement héliporté par CH-47. La fatigue montrant ces premiers signes, il faut assurer une dernière action vitale. La sécurisation de OSCAR 3. La conclusion de toute l'opération. Ici encore les commandos vont répondre présent. Tandis qu'un CHINOOK est détaché sur zone pour une récup au cœur de la zone rouge ( LE TGIRE a vidé ses munitions pour permettre la manœuvre), la section infanterie se redéploie au plus près d'OSCAR 3 pour enchainer avec la fouille. Le rens REAPER permet tout de même de savoir qu'il n'y aura pas de grosse résistance sur zone.

Le feu : la section APSO, admirablement commandé par Nano (c'est officiel, il sais tout faire ! ) aura le rôle de rouleau compresseur. Un raid blindé composé en tête par un LEOPARD A5 devra couvrir l'ensemble de la zone NORD de la BTAC et rallier OSCAR 3 en faisant jonction avec la section infanterie.
- Patrouille à pied pour assurer la sortie de BTAC. C'est en pleine nuit que le groupe d'éclaireur sécurise l'axe de déploiement. La prudence est de mise, pour que la surprise ne soit pas gâchée.
- Raid blindé : Chars de combat, VAMTAC 12.7 TOP, FENNECK (guerre électronique) et PANDURE équipé de missiles AC, déchire la nuit à vive allure. Le réveil sera pénible pour les groupes armées terroristes.
- Prise des villages de KORONI et de ORINO sans problèmes. Si ce n'est un mortier ENI qui restera toute l'opération le seul ENI capable d'atteindre le dispositif blindé. Très mobile, il restera indétectable par les moyens aériens. L'arme absolue n'existe donc pas.
- Le piège IED aura raison du FANNECK, isolé, pressé par un timing serré, l'erreur sera très rapidement et habilement par le CDS APSO. Sa réactivité permet de profité du CH-47 en manœuvre dans le secteur pour les faire recoller sur OSCAR 3.


Nous avons parfaitement œuvré pour la cause. Les EOD et les JTAC n'ont pas eu le taf espéré et j'en suis désolé. J'ai mis un point d'honneur à ne laisser personne arrêté sur cette opération. Mais il n'y a que les arrivistes, qui se voient arrivés. Ce sera encore mieux la prochaine fois, comme toujours.

Je salut les FOB, qui ont su s'insérer dans le dispositif et permettre à la section d'infanterie d'accomplir ses missions. Leur neutralisation d'un BMP restera un souvenir de leur présence et est à l'image de la participation "explosive". Merci messieurs, j'espère que tout cela vous aura plus.



Je n’oublie pas les fidèles accrédités qui donnent toujours le meilleurs d'eux même pour le succès des armes du R3F, ainsi que les invités qui semblent ce soir encore avoir su suivre leur chef et fermer...

Merci les R3F malgré l'absence de cadres chacun a restitué tout ce que je pouvais espérer. Rendez-vous en instruction pour devenir encore meilleur !


Le DELTA MIKE qui avait de la gueule !


<a href="https://www.youtube.com/v/gjFg324yfX4" target="_blank" class="new_win">https://www.youtube.com/v/gjFg324yfX4</a>



reiben

  • Caporal Chef
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1982
  • Prends garde aux rapaces qui fondent du ciel !
Re : Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17
« Réponse #64 le: 09 Octobre 2017, 11:31:46 »
CDG NOIR : Nano

CDE EOD : Reiben
SAPEUR/DEMINEUR : Pype

Ouch !! Quelle soirée !! Nous n’avons pas eu beaucoup à faire ? Certes. Nous n’avons pas pu éviter à notre commandement de sauter sur une mine ? Certes. Les EOD sont un monde très particulier où de longues phases de concentration (ouverture d’itinéraire, recherche de Munex, accompagnement des infanteries, faire faire sa crotte à Raoul ou bien encore réparer un bahut et sniffer du diesel cuit dans la cabine) alternent avec des phases d’attente.

Enfin « attente » pas vraiment. Je préfère parler de phase de mise en disponibilité. Pendant ces phases, où sur cette mission nous avons beaucoup fait de renseignement d’urgence (arrivée d’un pick-up 12.7 vers nos infanteries, divers camions, position de pax ennemis, etc…), nous avons également servi de protection rapprochée à notre blindé lourd. Et dans ces missions, nous n’avons pas chômé !! Nano sait parfaitement employer les forces à sa dispo. C’est un régal !

Le commandement opérationnel a attribué à NOIR des missions en autonomie et a construit un groupe APSOlument parfait. De plus en plus souvent, j’ai ce sentiment d’être incorporé dans un truc qui me dépasse (APSO, URR, INF, AERO, le tout en même temps). L’écart entre les spécialistes et les non spécialistes se creuse. Et c’est cet élitisme en spécialité qui crée cette ambiance.

Plus près encore, dans le groupe NOIR, chaque sous-spécialité s’est exprimée pleinement. Quel bonheur de voir des mecs exceller dans leurs domaines. Et au-delà de ça, l’humilité virile qui nous caractérise. Quand je donne des ordres à Pype, je le fais avec tout le respect que je lui dois. Il a des compétences que je n’ai pas mais cela ne passe jamais au-dessus de la hiérarchie du jour. C’est vraiment un point important car cela pousse tout le monde à son montrer à la hauteur. Merci Pype pour la soirée ;)

Enfin, l’AERO. Etant passionné par ce monde, je connais la difficulté extrême à mettre en place ce que nous avons pu voir vendredi. Non seulement la couverture commune (genre éviter de percuter deux aéronefs en plein vol…) mais aussi assurer leur propre sécurité (accroches radar par exemple) tout en effectuant des missions de largage, entre autres. Cela donne effectivement une ambiance mais aussi de réelles opportunités supplémentaires aux troupes au sol.

En conclusion, le R3F monte fortement en puissance. Il est de plus en plus difficile pour les nouveaux de suivre mais tellement gratifiant pour eux quand je vois les plus récents ne pas être du tout à la masse malgré ce contexte. Et cela n’est possible que par le biais de nos instructions et notre encadrement qui multiplie (et techniquement, c’est du très très lourd !!) les possibilités offertes !

Nous avons notre doctrine propre. Elle peut ne pas correspondre à certain. Mais des mecs carrés s’y retrouveront. Merci aux FOB d’avoir joué le jeu. Vous étiez le même nombre au départ et à l’arrivée, c’est un bon signe ;) On espère tous que vous ayez apprécié partager quelques heures avec nous.

Enfin, cette OPEX est vraiment l’outil d’excellence avec lequel le R3F exprime son réalisme. Souvent à l’opposé de ce qu’il se fait ailleurs (missions scriptées en mode « couloir » avec des revive à l’arrache, etc…), très loin de ça, OPEX nous met dans un monde où seul un vrai sens du réalisme et une coordination sans faille peuvent permettre d’atteindre des objectifs aussi variés. Nos éditeurs de missions « en dur » nous gratifient également de missions spécifiques mais restant ouvertes et passionnantes !

PS : excellente vidéo du « top à la vachette » !  :o 8)

magicfire

  • Sergent
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2498
  • "On adapte ses armes et ses méthodes" Clausewitz
Re : Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17
« Réponse #65 le: 09 Octobre 2017, 19:23:03 »
Magicfire CDE 300 Jaune avec Hector et l'invité Chris.

Une superbe soirée dans jaune avec des ordres clairs et précis de Killjoe.
J'avais Hector en GV1 et Chris en GV2.
Tous les deux super attentifs et réactifs.
Hector, en bon R3F qui suivait mes directives précisément. Chris, invité qui se faisait rare sur le public en ce moment, s'est très vite adapté, et a très bien suivi tout le long de la soirée et bien tenu son rôle, malgré les changement de formation, le combat de rue, les fouilles de maison et l'éclairage du terrain lors de notre avancée et qui nous incombait. (J'ai d'ailleurs félicité mes deux camarades à la fin de la mission)
Nous avons ouvert la route de jaune tout le long et n'avons subis aucune perte.

Pour ma part une très bonne soirée, durant laquelle nous avons bien crapahuté en compagnie du groupe bleu.
Merci à tous.

Marsouin06

  • Newbie
  • *
  • Messages: 6
Re : Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17
« Réponse #66 le: 11 Octobre 2017, 11:00:10 »
CdG BLEU (FOB) Marsouin

BLEU (Marsouin,Strike,Did,Sierra,ShaunR3F)

21h20 nous embarquons dans l'hélico de transport direction la DZ se situant NW suivi du Gr. JAUNE à 2mns.
Arrivée sur DZ aéro cordage, mouvement à 50m sur point haut pour sécuriser l'arrivée de JAUNE.
Contact avec JAUNE qui arrive sur zone.
1er objectif observer l'aérodrome dans notre W à environs 600m. Chaque Gr prend un secteur de surveillance ... RAS.

2ème objectif reconnaître un village dans notre S à environs 800m.
Nous mettons en place notre tactique: BLEU fera du flanc garder gauche légèrement en avant de JAUNE, marquage sur carte des différents points de passage.
Nous commençons notre progression, arrivé à 200m du village, prise de secteur et observation, le jour commence à pointer à l'horizon.
Lorsque JAUNE commence sa progression sur la droite du village, BLEU pris à parti sur son SW, riposte énergique de l'équipe Strike, ENI traité, CR.
Nous devons rejoindre JAUNE en contre bas sur sa gauche pour commencer la reconnaissance intérieure du village, nouveau contact dans notre S, le CdG BLEU à terre s'en suit une boule de feu en direction des contacts pendant que le médic (Shaun) me remet sur pied, nous prenons l'ascendant sur l'ENI et rejoignons JAUNE aux abords du village, nous commençons notre progression dans le village le soleil pointe, quelques contacts ENI rapidement traité par la section.
La progression se fait de rue en rue jusqu'à la sortie du village, Bleu en tête sur la droite et JAUNE sur la gauche avec toujours un visuel entre nous.
Arrivé à la sortie du village BLEU tombe en garde face au S, JAUNE progresse pour nous rejoindre.
Tout à coup un CR de l'équipe Strike annonçant un BMP1 à 150m dans nos midi , il est légèrement dissimulé derrière quelques arbres, ordre est donné à Sierra de la mise en batterie du seul AT4 de BLEU, coup au but ! L'ENI débarque et nous prend à parti, le véhicule n'est pas détruit il commence à faire des aller et venue dans nos midi, ordre est donné à Shaun qui est aussi JTAC d'éclairer la cible car JAUNE a demandé un appui aérien.
Toute la section reste à couvert au niveau des dernières maisons du village en attente de l'aérien, en moins de 5mn deux tigres nous survolent, ils ont du mal à accrocher le BMP1, au bout du troisième passage cible verrouillée ! Il ne restera que de la tôle fumante, bravo les tigres.
Contrôle PAM section, nous reprenons nos esprits car ce n'est pas fini ..........

3ème objectif reconnaître le prochain village dans notre S à 2kms. Nous progressons ambiance rapide dans la radio j'entends que de l'ENI progresse dans notre W ils sont à environs 800m et que les tigres sont engagé dessus pour nous permettre de garder le timing demandé par le Centre Opérationnel.
Arrivé aux abords du village sur un point haut JAUNE demande à BLEU de rester en appui pendant que lui va reconnaître le village. Quelques contacts traité avant l'entrée dans le village de JAUNE. Ce dernier progresse sur la rue principale, je roque à droite pour ouvrir plus d'angle de couverture.
Nous rejoignons JAUNE et terminons ensemble la reconnaissance. Le village est libéré.
Le CO nous envoi un hélicoptère à la sortie du village pour nous projeter sur une prochaine mission.

4ème objectif tenir l'aérodrome que nous avions observé en début de mission.
Nous arrivons avec la section sur l'aérodrome, JAUNE couvrant E et BLEU W, d'autres groupes sont déjà sur place en observation. Un parachutage ravitaillement mun. vivres etc ... est prévu sur zone.
Quelques minutes après s'être mis en observation, des vrombissements d'avions se font entendre au loin dans notre E. Un avion de transport flanqué de deux chasseurs surgissent au dessus de nous en larguant des palettes sous parachute.
Largage réussi, nous récupérons les palettes dans notre secteur pour les emmener sur la zone de stockage.

Il est 00h20 rassemblement de la compagnie dans le hangar pour débriefing rapide.
En relation directe avec JAUNE les ordres étaient clair, concis, précis, ce fût un plaisir, merci à toi !
Je tiens à remercier les R3F pour leur invitation, tout a été carré, très bien organisé. Vous avez su donner une autre dimension au jeu.
L’arme de tous les héroïsmes et de toutes les abnégations, j’ai nommé l’Infanterie de Marine. (Lyautey)

Flaw

  • Général
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 8726
  • Le maître de guerre.
Re : Soirée OPEX 2.0 Public du 06/10/17
« Réponse #67 le: 11 Octobre 2017, 11:41:33 »
Merci pour ce débrief pointu Marsouin. Il nous permet de vivre l'action depuis le groupe Bleu, le groupe FOB.
Encore bravo pour ce tir AT4 sir le BMP.   ;)
« Modifié: 11 Octobre 2017, 12:51:30 par Flaw »