Auteur Sujet: Débriefing  (Lu 576 fois)

John

  • Caporal Chef
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2424
  • Qui ose gagne !
Re : Débriefing
« Réponse #15 le: 05 Décembre 2017, 18:00:48 »
À lire vos débriefing, on voit bien que cette opération avait l'air énorme ... Félicitations à tous les participants et à l'EM pour savoir organiser, gérer et réaliser une mission de cette envergure.

R3F.... 😎

Baptman

  • Capitaine
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 5392
  • "O.E.L.M.E.O.L.E"
Re : Débriefing
« Réponse #16 le: 06 Décembre 2017, 10:29:30 »
Vert :

Je ne vais pas vous refaire la guerre des 12h mais je vous assure qu'on en a eu pour notre argent !!

L'organisation à la hauteur du régiment, merci aux travailleurs de l'ombre !

Le groupe vert à été très bon, nous avons su rester concentré, il y a eu quand même un ou deux blessés grave.
Nous avons libéré l'île au bout de 12h et 25km de marche !

C'est vraiment le genre d'op à ne pas rater ! A refaire !  8)

psykote

  • Newbie
  • *
  • Messages: 18
  • "Sicut aquila"
Re : Débriefing
« Réponse #17 le: 06 Décembre 2017, 11:28:58 »
Ma première GROSSE Opération, vraiment pas déçu:

  opérationnel à (malheureusement) 20h30, je me connecte et suis acceuillis par Guims qui
  me donne le ton :"tu seras dans l'equipe Vert, equipe toi Medic, tu sera TP sur zone, tu as
  30 secondes", je fais de mon mieux pour ne pas le décevoir, je check mon équipement et
  suis TP avec pour chef d’équipe Pype dans l’équipe vert, la tension mis en place dès mon
  arrivée sur base me servira tout au long des 5 heures de jeu. "être attentif, efficace , et
  apprendre".Le premier village nettoyé j'apprend déjà beaucoup, trois choses essentielles
  reviennent comme un leitmotiv, ne parler que si c'est pertinent, écouter Pype (qui saura
  faire preuve de patience avec mon inexpérience, merci Pype), et coller au basques d'Hector
  (le premier de la ligne).
  Les déplacements sont précis et tout se déroule pour le mieux, j'essaye le plus possible
  d’être à la hauteur de mes coéquipiers ( je me rend compte qu'il y a du boulot). Les
  premiers accrochages sont nerveux , pas de mort , pas de blessés, se sera le cas jusqu'au
  dernier assaut (proche de l’aéroport,désolé je ne me rappelle plus la ville) où on a
  vraiment eu chaud, tous retranchés dans un bunker, moi gardant l'entrée de celui ci, j'ai le
  palpitant à fond, j'entend les conversations qui font état d'une équipe entière au sol (orange
  il me semble), l'appui aérien fais des merveilles et nous permet de reprendre notre souffle
  et d’investir l’aéroport pour clore cette Opération avec l’atterrissage puis le déploiement
  des tentes, rations de combat, drapeaux, histoire de marquer une fois pour toute la réussite
  de l'Opé.
  C'est au débriefing que l'on voit la fatigue ( et donc l'investissement) des corps et des
  esprits des différents éléments que composais cette mission hors normes, moi il me reste
  une certaine fierté de n'avoir pas trop "merdé" et surtout une prise de conscience du travail
  qu'il me reste à accomplir pour être "au niveau", Bravo les gars.
« Modifié: 06 Décembre 2017, 11:32:35 par psykote »
"Sachez écouter, et soyez sûr que le silence produit souvent le même effet que la science"

Chepadbol

  • Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4674
Re : Débriefing
« Réponse #18 le: 06 Décembre 2017, 12:45:20 »
BLEU :
CDG : Sgt Magicfire
CDE 300 : Adj Yop
CDE 600 : Adj Chepadbol au HK 416
TP : Cpl Coolbreeze au HK 417 L
2/600 : Invité Valentin au HK 417 M

Grande mission. Superbe organisation. Belle prouesse technique.  Très belle expérience avec BLEU !

Quelques moments du 600 qui à eux seuls démontrent l’implication des protagonistes :

Coolbreeze face au cauchemar du TE. Entrapercevoir deux menaces imminentes pour le groupe JAUNE sans pouvoir les aider autrement qu’avec un conte rendu.

Au 7.62, un TP ENI à 1205 m ne devient une cible que parce qu’il représente une menace pour les frangins en progression, à moins de 600 m de lui. Une balle pour sauver des vies !

Un invité qui comprend l’importance de tenir son secteur. Un imbécile ne s’en serait jamais rendu compte !

Merci à tous pour cette superbe mission et ses 12H de partage !

fabien

  • 1ere Classe
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 726
Re : Débriefing
« Réponse #19 le: 06 Décembre 2017, 14:44:38 »
Orange
CDG Yamak
Medic/Adjoint Djin
CDE 300 fabien
GV1 300 zirmarg
GV2 300 chris
CDE 600 hoppus
GV1 600 loulou
GV2 600 joke

Une fois connecté on commence à se regrouper, briefing de départ. Là je suis super chaud, prêt à en découdre pendant 12h.
A cause des soucis d’absence de dernière minutes je me retrouve catapulté CDE 300 pour la première fois sur une opé R3F et ce pour Minotaure, je vous dis pas le stress que j'ai eu d'un coup.

Phase 1
Le parachutage se passe très bien nous participons à la sécurisation du Sud de l'île. Orange ne se retrouvera au contact que quelque minutes avant la pause de 19h00 sur la zone industrielle au Nord de Le Port.

Phase 2
Une fois regroupé après la Pause nous sommes redéployé avec Vert sur l'ouest de l'ile. Nous partons sécuriser la zone agricole de Saint Jean où un ZSU mettra au sol une partie de notre groupe.
Une fois le secteur sécuriser et les blessés relevés nous partons sur les hauteurs de Larche en observation de la ville et de ses alentours alors que d'autres groupes nettoient la ville.
Durant cette phase nous repérons plusieurs tigres que Yamak désignera à l'aéro afin qu'ils soient détruits.
Nous nous déplaçons ensuite sur la zone militaire au Nord de l'île avec vert. Alors que nous progressons d'Ouest en Est, plusieurs véhicule arrivent dans nos 12h nous fixant ainsi entre les baraquement.
Finalement les personnels étant en charge du Nord ont été traités pendant les combats avec les véhicules ce qui a permit à l'ennemi de nous encerclés et de nous découper litteralement sur place.
Une fois relevés par Vert nous finissons de sécuriser le complexe

Phase 3
Nous nous dirigeons sur l'aéroport pour rejoindre les autres groupes pour l’assaut final. En approchant nous sommes prit à partit par des infanteries de l'autre côté de la piste. Elles seront traitées  rapidement. Le secteur qui nous est attribué est sécuriser sans mal avec la rencontre de 2 ou 3 infanterie ennemie restante.

Nous nous regroupons finalement sur la zone humanitaire avec l'ensemble de la force pour débriefing.

Durant toute l'opération Zirmarg et Chris auront bien assuré bien qu'un peu timide sur la consommation munition.
Merci à tous pour cette opération vraiment intense. J'espères ne pas avoir trop merdé en tant que CDE.
Autant vous dire que je n'ai mit longtemps après ma déco pour rejoindre Morphée.

Rico

  • 1ere Classe
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1031
  • "Si tu veux la paix,prépare la guerre."
Re : Débriefing
« Réponse #20 le: 07 Décembre 2017, 01:05:21 »
Vert:Médic
Un bon souvenir, de bon moments, l'ambiance tout y était!
J'ai des ampoules aux pinceaux. Avec des passages à haute tension,Malden est sympa comme map.
Les postes et positions tenue,tous concentrés.
12h que du bons!
Merci à tous.

Swey

  • 1ere Classe
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 346
Re : Débriefing
« Réponse #21 le: 07 Décembre 2017, 07:25:55 »
Ma deuxième OP de 12h, encore une fois j'en ressors avec des souvenirs plein la tête.

Il me serait difficile de vous énoncer tout le dérouler de l'opération, j'en resterais donc sur les missions que l'on m'a affecter.

Mission de supériorité aérienne en Harrier, avec Nomad en binôme.
Mission d'éclairage, d'appuie de l'infanterie et de recherche (Iskander et site du crash du pilote US), toujours en Harrier, toujours avec Nomad en binôme.
Mission de surveillance de la zone de bivouac de l'infanterie en MH-6, avec cédric-j en binôme.
Mission d'appuie des groupes d'infanterie et d'escorte des hélicos de manœuvre en Tigre, avec cédric-j en binôme.
Mission d'appuie des groupes d'infanterie et sécurisation de l'aéroport principal pour le posé du C-130 en Tigre, avec Nomad en binôme.

5 lignes qui résument plutôt bien cette opération pour moi. Le plus dur étant de lutter contre la fatigue afin de ne pas faire d'erreur, en effet nous ne prenions que de petites pauses lorsque nous allions au ravitaillement.

Les - :

- R.A.S

Les + :

- Le scénario, là c'était la guerre, la vrai, où l'ennemi peut faire très mal.
- L'endurance de tous pour finir en beauté sur l'aéroport.
- La stabilité du serveur, merci aux R3F qui ont bossés dur pour en arriver à se résultat.
- Nomad et cédric qui auront su s'adapter à mes capacités, et qui sont de vrais maîtres dans leur domaine ! Merci à vous deux !

Une opération riche en expérience, rigoureuse, et où la moindre erreur pouvait être fatale. Qui a mis a rude épreuve autant les hommes que les machines. Bref, du grand R3F !

reiben

  • Sergent
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2043
  • Prends garde aux rapaces qui fondent du ciel !
Re : Débriefing
« Réponse #22 le: 07 Décembre 2017, 10:58:51 »
CDG Killjoe

CDE 300 EOD Reiben
GV 1 Llorkan
GV 2 Mapoule puis Gimli

Au petit matin, je regarde décoller les chasseurs. Leur bruit assourdissant couvre nos derniers moments de décontraction avant une grosse journée qui s’annonce. Je regarde mes équipiers à travers les visières de protection et lis dans leurs yeux une concentration extrême emprunte d’une tranquillité de façade. Il en est certainement de même chez moi.

Il suffira alors de quelques minutes seulement avant que nous soyons mis en alerte. Un appareil ennemi s’approche dangereusement de la petite ile sur laquelle nous nous sommes regroupés en vue de préparer notre mission. Nous nous mettons à l’abri et il ne faudra pas longtemps avant qu’il ne nous soit confirmé que nous avons repris le contrôle du ciel de Malden.

Les ordres tombent instantanément. Nous partons rapidement vers des embarcations pour être déposés au sud de l’ile en complément des troupes aérolarguées. Nous remontons alors un chemin en direction des premiers accrochages. Après l’observation de tirs d’artillerie, nous sommes redéployés au nord de la zone chaude.

Mais arrivés dans une propriété dans laquelle nous envisagions d’installer le poste de commandement, nous sommes accrochés par une infanterie. En tête, mon équipe va bien. Mais la mauvaise nouvelle tombe : notre médic est lourdement touché. Séparé d’un de mes GV, je pars contourner la menace avec Mapoule.

Au bout du mur d’enceinte, nous ne retrouvons pas la menace dans un premier temps. Puis brutalement, un homme armé sort de derrière un grand hangar et fait feu immédiatement sur nous ! Une balle en plein dans la visière. Je tombe… Un groupe viendra me relever et nous seront à nouveau rapidement en mesure de reprendre notre progression.

Au sud-est de l’ile, et après une petite pause canine bien méritée, notre mission sera de récupérer nos indics. Nous mettons la main sur l’un d’entre eux. Il est alors extrait par hélico. Autour, quelques pax seront détruits comme il se doit. Nous sommes bien chauds et la coordination parfaite nous permet de mener cette mission à bien sans perte.

Puis nous sommes récupérés et intégrés dans des VLFS vers le nord. Dans un premier temps, nous soutenons une attaque où nous seront rapidement poursuivis par l’ennemi. Mais bien enterrés dans un bâtiment, nous encaissons et rendons les coups sans hésitation. L’ennemis tentera beaucoup mais réussira peu.

Avant dernière mission, autour de ce dôme radar, nous serons inquiétés par un ennemis bien caché. Mais nous n’avons aucune perte en allant de calmer. Puis ce sera l’attaque de l’aérodrome pendant laquelle nous tiendront la tour de contrôle et ses abords avant de resserrer les rangs pour un debrief où nous sommes tous très fatigués…

Cette petite ile de Malden est bien sympa à traverser. Bien que petite, elle nous a donné des secteurs intéressants à bosser. Je tombe une fois en faisant trop attention au « miss-clic ». Mais je ne regrette pas d’y avoir fait attention.
Mapoule et Llorkan ont été deux coéquipiers au top et je n’ai franchement pas vu le temps passer avant la pause. Très déçu de perdre Mapoule à la pause, je suis bien content de récupérer un Gimli au top en compensation. Les automatismes des instructions sont clairement une valeur sûre et un appui vital.

La grosse fatigue de fin de partie montre à quel point il est éprouvant de durer 12h. C’est un vrai défi qui est relevé. Un défi technique et un défi humain.

Une excellente après-midi et une bien belle soirée passées !