Auteur Sujet: Débriefing  (Lu 894 fois)

Flaw

  • Général
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 10661
  • Le maître de guerre.
Débriefing
« le: 03 Juin 2018, 00:00:38 »
A vous messieurs !
« Modifié: 03 Juin 2018, 00:03:28 par Flaw »

killjoe

  • Général
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 11028
  • "Les habiles guerriers ont tout prévus" San-Tsé
Débriefing Nirvana APSO
« Réponse #1 le: 03 Juin 2018, 08:50:17 »

Débriefing Nirvana APSO

La mission principale était de prendre, de consolider puis de tenir la BOA Achille au nord-est de MAFARAZ. Une 3ieme phase nous donné pour mission de patrouiller sur le nord de cette BOA pour interdire l'arrivée d'ennemis.

APSO / NOIR : CDG/CDS : Killjoe, Leto, Pype, Bidasse, Guims, Hubert, Cornac, Solomun, Wakko
Nous avons accomplie plusieurs missions :

La phase I :
- Constitution d'un Convois APSO : APpui par 2 blindés : Un Char Léopard et un Pandur, SOutien par un Fennec E.M.I.L.E. et un HEMTT qui transportait la logistique.
- Déplacement en passant par un Check point où nous sommes renseignés sur la présence d'un objet suspect sur la route à l'entrée de la haute vallée de MAFARAZ.
- T.I.C. sur zone d'attente sud MAFARAZ.
- Ralliement de la BOA Achille prise sans accrochage puis consolidé avec baptème terrain des entrés et point où sont mise en place les armements lourds.

La phase II :
Et là, c'est le drame : pendant la pause lesenculésd'enface, y a pas d'aut' mot, nous tombe dessus à bras raccourcis avec moulte blindés surarmés et atomique.
Tout ça pour dire qu'on a bien ramassé au moment où nous étions en sous effectif et pile au moment ou Flaw n'était pas là et où je passais la main pour ma pause...
La réactivité a en pris un coup car les relais com radio n'était pas encore passé et je suis tombé sur le premier tir blindé qui à rasé le QG avec les 10 pax qui étaient dedans.
Le temps de prendre conscience qu'ils était sans chef les survivants ont été déstabilisés qqs minutes avant que Leto ne reprenne la main.
Au même moment une mission Aéro de soutien revient sur zone sans que j'ai eu le temps de les informer et de leur demander d'attendre ou d'annuler... Un chinook en rade et les pilotes u sol en zone rouge....
L'attaque a été bloqué ce qui a permis de faire une première phase de remise sur pied.
Une deuxième puis une troisieme attaque par un Mi24 celle là mets à rude épreuve nos forces sur la BOA. Mais finalement nous tenons et stabilisons le front en particulier grace à la mise en mobilité sur l'entrée P1 du Léopard de Magicfire qui nous redonne la supériorité du feu (3 blindés traité dont un T80) et nous permettra ensuite de repartir de l'avant. A noter un jolie tir milan du Pandur de Leto au dessus de la base sur un T80.

La phase III :
Sortie de la BOA avec un groupe mécanisé  : Groupe de combat en couverture sur le nord avec l'appuis lourd des deux blindé en mobilité en zone ouverte sur le nord nord-est et le village de ZHAPIR.
L'ennemi n'a pas pu s'approcher à moins de 500 m et le plus souvent éliminé entre 1500 et 2000m.
L'appuis aérien joue son rôle à plein aussi.
DELTA est détaché dans Blanc (section combat ZUB) sur MAFARAZ.
Nous amorçons un incursion infanterie sur ZHAPIR au nord que nous ne pourrons pas conclure.

Retour BOA pour débriefing.

CAVALERIE : CDG : Magicfire, Loulou, Geronimo, Nanucq
débriefing par Magicfire
La puissance de ce blindé avec ses nouveaux attributs DLC tank a été primordiale pour la réussite mission.

EOD / DELTA : CDG : Reiben, Swey , Stiffler, Anis
débriefing par Reiben
Beaucoup de boulot pour DELTA surtout spécialisé mais aussi standard, bravo. Vous avez pas chômé.


Cette mission pour l'anniversaire des 10 ans du R3F a été préparé consciencieusement par Flaw sur une OPEX spécialement préparé par Leto.
C'est une première sur 10 heures : Nous avions l'expérience de missions scénarisées "ACV", puis "en dur + ZEUS".
Comme cela, "Ça le fait" très bien aussi. Bravo.
Il faut savoir que cela n'est pas faisable avec Zeus qui n'est pas un outil multijoueur abouti.
Pour moi, ce format de 10 heures est séduisant car ne nous mets pas dans le rouge.

Merci à tous le participants.

« Modifié: 03 Juin 2018, 10:46:45 par killjoe »

Nano

  • Adjudant
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1726
Re : Débriefing
« Réponse #2 le: 03 Juin 2018, 16:23:02 »
Debriefing Nano
JAUNE
Adjoint/Médic


10 heures de bonheur. Ni trop long ni trop court. Un format qui nous a permis de faire du déplacement, de la prise de ville et de la tenue de BOA.
En tant qu'Adjoint/Médic, je n'étais pas en première ligne, mais ce n'était pas pour autant que je passais mon temps en planqué. En fonction des actions, je m'articulais avec l'équipe que je suivais pour compléter le dispositif donc ayant une autre utilité que de panser les blessures.
J'ai consommé de la poche de sang. Mais en fin de compte, très peu pour JAUNE. J'ai commencé par en donner à BLEU, et dans la BOA ça été un festival après la terra-formation du secteur. Il fallait relever les groupes et il n'y avait qu'une couleur : Le ROUGE.
Difficile de rentrer dans un détail de tout ce qui a été fait tellement ça ma parut fluide sans pour autant manquer d'action.
Je retiendrais une petite anecdote dans la dernière heure. Avec le 600 JAUNE, nous gardions la position juste avant le retour en BOA quand une tir TP tape pas loin de nous. Après la constatation de l'évènement "Il y a un TP qui nous tir dessus là ?", je vois les 3 gars du 600 et moi qui quittons ensemble notre position pour vite trouver un abris sécurisé. C'est à l'image de ce que j'ai vu de JAUNE pendant ces 10 heures : JAUNE n'a pas cherché à s'exposer au Danger, mais il a cherché à éliminer le danger.

C'était une mission à vivre et nous l'avons vécue ensemble.

Anis

  • 1ere Classe
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 417
  • méfie toi de l'eau qui dort
Re : Débriefing
« Réponse #3 le: 03 Juin 2018, 23:16:08 »
Super soirée un peu trop courte pour moi étant arrivé à 19h00 .
EOD avec Reiben Swey Stiffler , j'y est découvert un rôle inconnu pour moi , varier et agréable , avec les bonnes explications de Reiben et Swey.
On a fait du déminage , de l'interdiction , des patrouilles , invex , combat Zub , utilisation de Raoul qui nous sauver la vie d'un bomber proche à Batman et toutes l'equipe EOD en rentrant dans Malafaz et première utilisation du M107 avec PEI qui ma permis de détruire un BMP. merci Swey d'avoir imortaliser se moment avec ta jolie photo , BMP en flamme .
j'ai pu admirer de belles Action de l'infanteries , la puissance de la cavalerie , et le boulot magnifique de l'aéro , sans oublier l'apso et les TE .
Que dire de plus que , vivement la prochaine !!
« Modifié: 04 Juin 2018, 12:18:59 par Anis »

reiben

  • Sergent
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2404
  • Prends garde aux rapaces qui fondent du ciel !
Re : Débriefing
« Réponse #4 le: 04 Juin 2018, 11:32:48 »
CDE EOD Reiben
Adjoint Sapeur Swey
Sapeurs Stiffler puis Anis (un moment à 4)

Une fois n’est pas coutume, je commence par la fin de mon debrief : Merci les gars de l’EOD, c’était génial comme soirée ! Des moments d’anthologie ! Merci Kill pour la confiance lors de l’opération. Shaun, ça commence à être beau l’EOD, merci ;)

Lors de la mise en place, j’hésite à prendre un Stinger. Je n’aurais pas dû… Il nous a clairement manqué… Pour le reste, conforme à nos habitudes. Nous commençons en V2 puis une fois le CP Clint atteint, nous passons devant. Lors de ce trajet, la tension est à son comble. Première tension sur un rocher en plein milieu de la route. Nous préférons vérifier les lieux. Ce sera chose faite rapidement et un premier drill bienvenu.

Puis nous sommes sollicités sur un premier engin préalablement signalé. La procédure est parfaitement appliquée sous appui et couverture. Nous entendons tirer mais Swey et Stiffler resterons stoïques. Le blindé passera un peu près de la zone de travail créant un petit malaise chez nous lorsque le sol où se trouve l’IED se met à trembler ;) Après un lâché d’adré bien comme il faut, l’IED est neutralisée puis le terrain dépollué.

Nous stoppons ensuite le convoi à l’approche d’Oscar. D’ici, nous aiderons à traiter quelques pax ennemis. Stiffler tiendra correctement son stock de mun et permettra ainsi de prendre part sans pour autant s’assécher. La communication aura été primordiale ici. Je noterai sur carte ce qui semble être un champ de mines. Puis nous repartons bien plus vite pour aller installer la BOA. Dans un premier temps en interdiction Nord-Ouest, nous serons déplacés au centre de la BOA. L’ennemi choisi ce moment pour commencer un harcèlement. Nous apporterons sous le feu des AT-4 pour renforcer notre ancien point.

Mais l’attaque se blinde fortement. Et nous apprenons qu’un bâtiment s’est effondré et que plusieurs collègues sont bloqués dans les décombres. Stiffler fera un travail remarquable pendant près d’un quart d’heure à soigner l’ensemble des collègues. Mais rapidement, des tris d’artillerie et un hélico viendront s’ajouter au harcèlement blindé. Il nous manque ce stinger… Je pensais l’ennemi incapable de déployer un matériel de ce type et suis déçu par mon choix.

Mais qu’à cela ne tienne, nous possédons un M107 avec PEI pour la destruction à distance des IED. Je décide de le prendre dans le MATV. Sur les 10 coups de mon chargeur, je ne toucherai qu’une seule fois l’hélico… Pleine face et donc pas suffisant… Après avoir détruit beaucoup de matériel dont le MATV (avec mon HK dedans…), je tente un nouveau face à face. Je serai soufflé par une explo trop proche.

Quelques minutes plus tard, je reprends connaissance, un médic au-dessus de moi. Je me relève difficilement et constate l’étendue des dégâts dans l’enceinte. Le calme semble être revenu. J’en profite alors pour aller me restaurer. Après cette pause bien méritée, je vois un Stiffler motivé à prolonger l’expérience et un Anis qui nous a rejoints. Nous sommes alors positionnés sur une ruine à l’est. Mais notre Milan présente une défaillance et nous ne pouvons faire feu avec.

Nous sommes alors intégrés à l’infanterie pour aller travailler sur un renseignement en ville. Lors de notre approche, l’infanterie passe une brèche. Mais au moment où Baptman et l’équipe EOD doivent la franchir, Raoul montre des signes d’agitation. Anis, conducteur de chien, nous alerte. Swey et Baptman se tournent alors vers le chemin à notre droite, bordé par de hauts murs en béton. Un mec sort alors d’une perpendiculaire et nous fonce dessus, ceinture apparente ! Il est abattu sur le champ. Ne pouvant ni récupérer la ceinture, ni faire exploser au milieu des habitations, nous devons laisser l’ensemble derrière nous.

Puis nous partons vers le champ de mines. Des dizaines d’APERS sont plantées dans le sol. Je préviens les hommes sur la dangerosité de ces explosifs. Le déminage commence. Après un premier temps (et sous une excellente couverture de l’infanterie), je rejoins mon équipe. Le champ est immense. Je m’occupe du centre. Swey travaille à vive allure en partie haute et Anis assure que la pente est nettoyée. Me concernant, j’ai un doute au détour d’un buisson. Je check alentours et mon DHPM se met à gueuler sur ma gauche. J’ai une mine à quelques cm du pied. Je recommence à la retirer délicatement du sol pour la mettre en sécurité.

Swey est arrivé au bout et Anis lui signale une nouvelle mine près d’un rocher tout au bout du champ. Swey me dis que j’ai une mine entre lui et moi. Il me guide. Je me sais proche d’elle et mon DHPM est déjà dessus. Mais je ne la vois pas encore lorsque des ennemis nous prennent pour cible. L’infanterie lâche les chiens ! Nous sommes protégés. Comme je souhaite m’allonger, je recule. Mais ce sera le mouvement de trop. La mine se déclenche et le blast me fait perdre à nouveau connaissance.

La suite sera une vérification à distance de la dépollution et un retour sous bonne escorte vers la BOA pour débriefer.

On nous a promis de l’action, nous n’en avons pas manqué. J’ai promis à mes camarades d’un soir une expérience unique en EOD et je ne pense pas qu’il y a eu de déception. Nous avons vécu des moments de tension ultime et avons su garder notre sang froid. Nous ressortons grandis d’une expérience très importante !

Merci à mes camarades EOD pendant 10h !

Merci à tous !

Max

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1113
  • "Au delà du possible"
Re : Débriefing
« Réponse #5 le: 04 Juin 2018, 12:15:28 »
Le pied intégral. De loin ma mission préferée longue durée!

JAUNE
CDG H0ppus
Adjoint/medic Nano

CDE 300 Max
Gv1 Mapoule
Gv2 Greg

CDE 600 Hector
Gv1 Joke
Gv2 Mokkin

Mission très simple en apparence, insertion discrète héliporté, progression discrète par les montagnes pour atteindre les surplombs de Mafaraz. 600 est en tête de colonne, permettant à mon équipe de souffler entre le drill sur base et le cœur de notre mission, l’invex Et combat ZUB.
Le moins que l’ont puisse dire c’est que le drill et les réglages fait à ce moment ont payés, et pas qu’un peu.
ZÉRO pertes sur les actions offensives hors BOA, de superbe mouvements, de l’agressivite mais sans précipitation, des équipiers très réactifs, et au top, vraiment. Mapoule a fait un boulot de monstre en gv1 et Greg a très bien su compléter les axes de surveillances et couvertures. Vraiment de l’excellent boulot les gars. C’était du pur plaisir.

La Défense de BOA était épique, des actes héroïques a foisons, tellement nombreux que ce serait compliqué de ne pas oublié quelqu’un.. des CR dès que possible aux chefs croisés au retour des différentes pauses, je crois que j’ai du faire un CR de notre situation ( Jaune répartie sur P2 et M1) a tout les chefs de section a l’opportunité et à la voix, la chaîne de commandement étant rompu pendant un temps.
La fin de partie fut également épique surtout le dernier pax qui a pris littéralement un déluge de feu, je pense qu’on a pas été loin des 2000 voir plus, cartouches tirés à 500-600 m par deux groupes sur un seul pax  ;D à la fois épique et hilarant, parfait en finex.
Merci à tous et en particulier mon groupe et tout ceux qu’on a côtoyer au fur et à mesure de la mission.

Zéro point négatif.

h0ppus

  • Sergent Chef
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1407
  • Fidélité au drapeau plutôt qu'à celui qui le tient
Re : Débriefing
« Réponse #6 le: 04 Juin 2018, 16:12:39 »
CDG Groupe JAUNE

Une très belle mission, pour moi la plus belle depuis DUALIGATOR. J'ai pris un immense plaisir à jouer ces 10h en compagnie d'une belle bande de passionnés concentrés et sérieux dans les moments cruciaux.

La mise en bouche via les vidéos et les news régulières qui ont fleuries sur le forum ont certainement beaucoup joué, mais je me suis pris au jeu comme rarement. Nous savions où nous évoluions, dans quel contexte, et ce que nous devions faire.

Je ne vais pas revenir sur toutes les phases de jeu, mais je retiens particulièrement l'attitude positive et volontaire des mes équipiers lors de la fouille épuisante du village de MAFARAZ. Personnellement je n'en voyais plus la fin, et je n'imagine même pas la fatigue de mes chefs d'équipes.

Points positifs :
+ Le travail en section efficace et bien organisé par Baptman : un vrai patron en infanterie, disponible, ouvert et clair sur ses décisions, nous savions où nous allions.
+ La communication avec Djin : nous savions à chaque instant où était BLEU, nous communiquions directement quand c'était nécessaire. On voit le pilier du serveur public.
+ La réactivité de mes chefs d'équipes : ça répondait, ça percutait, ça avait la dalle. Parfait.
+ L'autonomie de Nano : sans doute le personnel que j'ai le plus négligé tellement il était bien positionné et anticipait mes demandes. 99% Adjoint, 1% Médic, j'espère que tu t'es régalé.
+ La préparation de mission, la carte, le secteur et tout ce qui a permis cette ambiance dingue. Bravo, on s'y croyait.
+ Les phases d'échanges avec les autres groupes/équipes spécialisées, la puissance logistique du R3F quand un C130 nous survole.

+++ Zéro blessé grave sur les phases hors BOA si je dis pas de conneries.

Points négatifs :
- Un MI24 et le défilé blindé de l'armée rouge, ça contrastait beaucoup avec les guérilleros que nous avions croisé sur MAFARAZ.
- Le déposé par cordage, c'est le top, mais j'aurais adoré être parachuté !
- 10h c'est trop court, quelqu'un a pensé à des missions de 12h ?

Bravo et merci à tous, vous avez contribué à créer un superbe souvenir pour les 10 ans de cette belle machine.

Baptman

  • Capitaine
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 5939
  • "O.E.L.M.E.O.L.E"
Re : Débriefing
« Réponse #7 le: 05 Juin 2018, 10:50:46 »
Chef De Section Infanterie :

Dans la configuration de force spéciale tous monde à ressue sa dotation conforme à la mission.
Nous avons pu effectuer nos missions sans encombre.
J'ai mis à dispo uniquement des viseurs point rouge pour que les GV garde un œil ouvert sur leur environnement.
Visiblement cela à payé au vu du très peut de perte (pour moi une seul sur "Laden Tower".

Je ne vais pas aborder tous le déroulé de la mission car ce serai trop long mais putain que c'est bon les mission R3F !!

Le format 10 heures pour moi c'est le meilleur !
La concentration est là jusqu'au bout, il nous reste du temps pour débriefer correctement. Le top !

Il reste quelques points négatif quand même...
Trop de blindés.
Pas assez de groupe eni du coup.


Merci à tous, que se soit les invités, les R3F, les éditeurs ... !!

Hector

  • Caporal
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 783
  • "La garde meurt mais ne se rend pas !"
Re : Débriefing
« Réponse #8 le: 05 Juin 2018, 14:43:39 »
JAUNE
CDG : H0ppus
Adjoint/médic : Nano
CDE 300 : Max
GV 300 : Mapoule + Greg
CDE 600 : Hector
GV 600 : Joke + Mokkin

Insertion et déplacements

L’insertion héliportée effectuée sans accros, nous commençons à progresser en discrétion dans la vallée, 600 en ouverture d’itinéraire. BLeu n’est alors jamais loin de nous.
Lors de nos arrêts, nous observons et couvrons au mieux les déplacements des CDO/TE sur notre flanc droit.

Arrive le moment de la séparation d’avec Bleu, partant sur la Laden Tower, nous plus au Sud, sur le compound qui nous avait été affecté.
Nous entendons les premiers échanges tir, ça se passe chez Bleu. Aucun visuel pour nous.
Mokkin escortera sans accros notre médic aux fins de soigner nos frères d’armes.

Fouille de ville

Vient la fouille de la ville à proprement parler.
Peu de contact pour nous, mais ces derniers seront toujours traités avec prudence et détermination.
Souvent avec mon 600, nous avons pris des positions en hauteur dans les bâtiments pour appuyer les déplacements du 300 ou de Bleu.
Je me souviens d’une phase notamment avec Mokkin que j’ai fait ramper sur un toit, Joke à la Minimi sur une fenêtre à l’étage en dessous. Ca claquait sec sans qu’on puisse avoir de visuel précis sur la menace. On a géré en souplesse pour faire avancer le 300 en passant la tête à tour de rôle au-dessus du muret du toit, en lâchant quelques rafale et coup de M203.

Au passage, ces bâtiments JBAD, s’ils ne sont pas parfaits, sont quand-même très intérresants à jouer, je trouve.

Le nettoyage de la ville s’est poursuivi quartiers par quartiers, jusqu’au retour BOA.
0 blessé en Jaune.

Sur BOA
Vient le temps de la pause… soit disant…
Avec 600, nous prenons position sur la tour M1.
Très vite, une première vague de VL légers nous attaque. La position est bonne pour ce type de menace, il faudra que la mitrailleuse M2 fasse des siennes pour que Joke prenne sa seule balle de la journée.

A propos de cette M2, ça fait deux fois qu’on l’utilise récemment, lors de la mission défensive de Nano et samedi dernier, et deux fois que je constate que quelque-soit le R3F qu’on met de dedans, elle reste inutilisable.

Les assauts ennemis se font rapidement plus lourds.
Un BMP arrive sur route Sud-Ouest, en crête, il tire abondamment, et rase une bonne part de la BOA, blessant grièvement beaucoup d’hommes.
A cet instant il n’y a pas d’AT4 dans M1. C’est ma responsabilité.
Sous le feu, les têtes sont baissées dans notre tour. Je parviendrais à m’extraire rampant, à revenir avec un lance-roquette et à détruire la menace.
Les dégâts sont lourds, mais l’offensive ennemie se poursuit.
Nous détruirons un grand nombre de blindés ennemis, alors que le stock d’AT4 disponible fond comme peau de chagrin.
Les com sont compliquées, notre hiérarchie étant en grande partie encore au sol.
Avec Max, nous garderons le contact sur 61 et on alternera 70 et 51 pour rendre compte à qui de droit.
J’ai capté un message de Nash sur 51 à un moment très chaud pour nous. Je n’étais pas en capacité, (ni en responsabilité d’ailleurs) d’organiser plus que la défense de M1 à ce moment-là.

Rescue
Les hommes sont soignés, on se réorganise.
Un briefing est organisé pour mettre en place un groupe de combat chargé d’aller secourir notre pilote Nash. On demande des volontaires.
J’en ferais partie, aux ordres de Mollo, laissant à Joke la responsabilité de M1.

Jusqu’à l’approche du CH47, on avance à bon rythme, zone claire.
Arrive d’abord un BMP au loin, très menaçant, on se planque dans des bâtiments des faubourgs Sud de la ville en cherchant des angles de tir AT4.
Je crois une seconde que nous sommes sauvés par l’arrivée de Tigre au loin dans les airs, mais je comprends la seconde qui suit qu’il s’agit d’un appareil ennemi, un MI-24.
S’en suit une phase de haute volée, à circuler de maison en maison pour prendre des visuels sur le BMP alors que le MI-24 vole au-dessus de nous.
Heureusement qu’il ne vise essentiellement la BOA, malgré le tir pour le moins inapproprié au HK416 d’un pax à nous sur la voilure tournante (le recadrage de Mollo de cet instant fut... R3F dirons-nous…).
Le BMP s’est rapproché, avec l’invité recadré l’instant précédent, nous traiterons le blindé en deux coups d’AT4.
Puis retour BOA, avec le MI-24 qui finira en flamme au-dessus de nos têtes.
On se stabilise, je regagne M1.
L’APSO, cavalerie en tête, entre en scène pour la défense de la BOA jusqu’au largage LPA.

Escorte EOD et nettoyage
Une fois ravitaillés, et remontés comme des coucous, nous repartons de BOA, d’abord pour appuyer l’EOD sur deux missions, objet suspect puis champ de mines. L’objet suspect sera identifié comme étant un bomber, traité à coup de 5,56 par Bleu je crois, puis nous couvrirons les démineurs sur le champ de mine.

Notre dernière mission consistera à nettoyer des groupes maisons au Sud de ville. Sans souci, même lorsque qu’un récalcitrant bien planqué nous donna du fil à retordre, mon équipe resta calme et méthodique.
Puis dernier défouloir sur des pax qui tentèrent de s’approcher de notre position par le Sud.
O blessé en Jaune

Les + :
* Mon équipe, Joke infaillible à la Minimi et Mokkin, volontaire, réactif, à l’écoute.
* Un Nano aux conseils précieux, plus guerrier que médic, toujours avec nous lorsque j’avais besoin de lui pour les fouilles de bâtiment, visible et parfois invisible mais constamment à portée de voix, un régal
* Les com et la coordination avec Max tout au long de la journée
* H0ppus, toujours clair et précis dans ses ordres
* O blessé en jaune mis à part la défense de la BOA

Les - :
*J’aurais dû mieux anticiper les besoins AT4 dans M1
*Cette mitrailleuse M2, c’est juste plus possible
*Un groupe d’infanterie se serait fait une joie d’aller sécuriser le site la LZ LPA ;)


Encore un grand moment passé en votre compagnie, cette mission de dix heures fut épique !!
Merci à tous
« Modifié: 05 Juin 2018, 15:23:36 par Hector »

Nanucq

  • Commandant
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2549
  • Frappe d'abord, discute ensuite...
Re : Débriefing
« Réponse #9 le: 05 Juin 2018, 17:33:25 »
Citer
A propos de cette M2, ça fait deux fois qu’on l’utilise récemment, lors de la mission défensive de Nano et samedi dernier, et deux fois que je constate que quelque-soit le R3F qu’on met de dedans, elle reste inutilisable.

Merci Hector.
Et je pense même savoir pourquoi. A l'époque, pour éviter que l'ennemi ne s'en serve contre nous, on l'avait attribuée à la faction INDEP (la notre donc...). Mais comme on se met à jouer BLUFOR, elle n'est plus utilisable. Ca sera corrigé dans le prochain hotfix  ;)

Hector

  • Caporal
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 783
  • "La garde meurt mais ne se rend pas !"
Re : Débriefing
« Réponse #10 le: 05 Juin 2018, 18:35:37 »
Citer
A propos de cette M2, ça fait deux fois qu’on l’utilise récemment, lors de la mission défensive de Nano et samedi dernier, et deux fois que je constate que quelque-soit le R3F qu’on met de dedans, elle reste inutilisable.

Merci Hector.
Et je pense même savoir pourquoi. A l'époque, pour éviter que l'ennemi ne s'en serve contre nous, on l'avait attribuée à la faction INDEP (la notre donc...). Mais comme on se met à jouer BLUFOR, elle n'est plus utilisable. Ca sera corrigé dans le prochain hotfix  ;)

Attend Nanucq, je vais préciser.
Quand je dis inutilisable, je ne veux pas dire qu'on ne peut pas entrer dedans et tirer, ça on peut, qu'on soit bien d'accord.
Mais le problème vient du fait que dès qu'on tire, la M2 devient ingérable, le plus souvent on bascule en arrière avec la M2 à la main et on finit par se casser le gueule lamentablement, parfois en se blessant. Sur la mission de Nano on avait tout essayé avec Coolsnake, la mettre bien droite, changer d'endroit pour un sol plus plat etc... Rien n'y faisait, on tombait toujours après une ou deux rafales.
Quant à savoir si c'est dû au passage de INDEP à BLUEFOR, là c'est toi l'expert ;)
« Modifié: 05 Juin 2018, 18:38:10 par Hector »

Flaw

  • Général
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 10661
  • Le maître de guerre.
Re : Débriefing
« Réponse #11 le: 06 Juin 2018, 10:33:34 »
La boucle est bouclé. NIRVANA met fin à dix années de jeu.
C'est sur cette opération que nous allons aller de l'avant encore et progresser toujours.


10 heures : C'est mieux que 12 pour moi, sans aucun doute. Et je pense que 16 heures seront mieux que 12 aussi ... shuuuut ...

OPEX calibrée pour une opération spéciale : Chapeau Leto. Ce n'était pas parfait, le MI-24 qui aurait dut être un MI-8 surtout. Pour le reste j'ai tout aimé, même la colonne de blindé, c'est réaliste, même si ça pique (descendre des miradors et se planquer les gars pour éviter autant de dégâts). Pourquoi ? Parce que nous n'avions pas la main dessus. Parce qu'il s'agit de ne pas commettre de fautes face à la surprise.
Je pense même que ce format technique OPEX va vraiment nous faire progresser. Cette coupure bouffe établie pour moi une nouvelle référence de travail. En effet, comme en vrai, les mecs, veulent partir à la gamelle, on bâcle peut-être un peu les consignes (des procédures peu pratiqués) et la c'est la contre attaque. J'aurais du garder le TIGRE en surveillance durant cette phase, c'est ça l'erreur !

Le thème, la zone, la mission : Ayant initié l'opération, je n'ai sans doute pas une vision objective, mais je vous livre mon ressenti. Un thème à mi chemin entre ce que l'on peut voir en Afrique et ce qui a été vécu en Afgha, le tout au format R3F et pour 10H. Une zone qui me plait particulièrement sur LYTHIUM, avec ce village encaissé au fond d'une vallée. Cette piste qui découpe un paysage cassant et bordé de montagnes très hautes et de barrières rocheuses très piégeuses.
La mission. Je souhaité mettre en parallèle une manœuvre blindé et logistique lourde et une action commando héliportée. Un soucis technique du début d'opération n'a pas permis d'avoir suffisamment d'avance sur l'action commando pour avoir l'effet que je souhaité. Là encore, on s'adapte on domine, Bapt à fait au plus vite pour gagner des délais, Killjoe à improvisé une zone d'attente dans cette vallée de la mort. Bravo les gars.


Mon bilan est très positif. Beaucoup de sous officiers étaient absent et c'est dommage pour eux comme pour nous. Nous aurions facilement était 8 de plus, mais il n'est pas facile de placer une opération de 10H et d'assurer d'avoir 100% des effectifs présents.

Les invités, tous jeunes (sauf Solo), vue que notre serveur public était relativement fermé ces dernières années, ont fait preuve d'un bel état d'esprit et on réussit d'après les premiers retours a s’accrocher et rester carré durant toute l'opération. J'ai beaucoup apprécier le débriefing de Nex à chaud. L'humilité et le soucis de ne pas pénaliser les autres plus que de s'enflammer sur les actions individuelle sréussites. Bel esprit.
Je retiens Stiffler, que j'ai retrouvé avec notre RAOUL régimentaire à scruter chaque centimètre de la BOA pour s'assurer que l'on est oublié personne de blessé dans les décombres. Un travail de fourmis, absolument nécessaire. Merci.
Certains comme Mokkin de mémoire, en voulaient encore ! Attention, messieurs, nous avons un forcené là !   ;)

Nos accrédités, au nombre de 2 et demi ont été tel que nous les connaissons. Hubert, un soutient de longue date, Cornac, la passion à l'état pure et Orphée entre deux biberons... Merci à vous de veiller sur cette team qui n'est pas la votre mais qui vous reconnait pour vos valeurs et votre volonté de préservé ce qu'est son serveur public.

Les R3F, mes camarades. Pour certains, je parlerais d'amis de longue date, pour d'autre de belles rencontres. Nous forgeons une équipe homogène et lors de telles opérations je vois l'abnégation de chacun et la volonté de bien faire et de s'entre aidé. Un R3F qui ne serrait pas dans cet optique de cohésion dans l'effort et surtout quand c'est difficile ne pourrait pas rester dans la TEAM de toute façon.
Merci à tous, bravo pour vos performances de GV à CDS, vous avez restitué au mieux nos procédures et vous êtes adaptés dans le respect des consignes de la mission. Vous avez participé à l'immersion par votre sérieux et à la bonne ambiance par votre sérénité. Merci à Chep de m'avoir suivi et en permanence secondé en CDO. Je pense m'être amélioré dans le rôle de spotteur, un métier.



NIRVANA est pour moi une réussite. La où AITO est devenue mon opération préférée, sans doute aussi par le fait d'avoir mené une véritable mission URR à cette occasion, NIRVANA frappe fort et avec tous ces facteurs d'imprévisibilité liés à OPEX et cette coupure bouffe épic.


Quelques temps forts, mémorables :

- Voir tous les gars s'équiper pour une opération de 10h. Voir la rame APSO se mettre en place.

- Piloter le HM qui transporte les 20 PAX commando de l'opération NIRVANA. Il y a des jours comme ça, faut pas se louper.

- Savoir que tu es appuyé par le TIGRE sans jamais voir ce fameux TIGRE.

- Faire une mise en place SAP EF sans encombre et voir se déployer les 20 PAX dans une attitude parfaite.

- Le moment où je vois cette vallée à plus de 2 kilomètres avec ce village au centre. Le terrain de jeu est là devant nous. L'ENI ne nous a pas vue, toutes les chances sont de notre côté.

- Le contact radio avec Killjoe qui arrive sur le CP Clint. Quand je vois les images après coup, il est beau de voir ce convois réaliste, précis et attentif aux moindres détails.

- La fouille de la ville par la section commando. Toujours aussi admiratif devant le style de progression des groupes. Avec Chep nous avons pu apprécier les retours de flammes sur ceux qui essayé de résister. Les explosions de grenades, les tirs nourris... La vitesse d'exécution.

- L'apparition du convois dans le fond de la vallée. Un char lourd, ça impose le respect. La colonne lente et précise, l'arrêt en zone hostile...

- Cédric qui prépare ses frappes AC avec le TIGRE et qui me dit à la radio : "on travail dure là, faut pas nous déranger". Quand on connait les exigences de la manœuvre HA pour réaliser la mission parfaite, on ne peut que comprendre.

- Les multiples tirs longues distances de Chep ! Définir la bonne cible avec un DDRO NVAD précis, donner les bonnes corrections, Et voir le binôme faire voler le morceau de viande du premier coup. Jouissif le bordel !!
Je retiens en particulier, celui dont seul la kalash et le bras dépassé du mur. Il a morflé comme les autres !

- Quand Killjoe te prépare une BOA en mode lit douillé, avec secteurs de surveillance etc...

- Se moment où tu reviens de la pause et où tu ne reconnais plus du tout la BOA tellement la foudre est tombée.

- La panique palpable face aux assauts de l'ENI sur notre BOA. La volonté de dominer, de ne pas subir des chefs.

- Pype prêt à jouer Dédé le routier avec un HEMTT log sous les tirs d'un MI-24. Détendu dehors, tendu dedans !

- Le moment où tu es face au problème inattendu du besoin log urgent et qu'un de tes officiers d'EM (mon Baptman des bois) te propose un largage LPA !!

- Quand tu ressort de la BOA pour reprendre l'initiative des combat après avoir pris la foudre ! Tension, concentration, petite envie de vengeance... On y est en plein à ce moment là.

- Voir le LEOPARD manœuvrer aux côtés de troupes débarqués. Avec sa parure daguet, c'était sublime. Surtout quand le 120mm chante à tue tête.

- Entendre l'infanterie et l'APSO défourailler comme des gorets à l'autre bout de la ville pendant 5 minutes puis plus rien. Ce moment où tu demande à Baptman si sa section à survécue et qu'il te répond : "C'est pour les gars d'en face qu'il faut s'inquiéter".  Là tu sais que les mecs ont compris certaines instructions sur la permanence du feu et la boule de feu.

- Guider des GBU avec Cédric et Nash à bord de leurs GRIPEN, c'est propre, c'est rapide, c'est efficace et c'est beau.

- Finir une opération de cette envergure, avec un rasso où il y a le temps de débriefer à chaud. Pas très constructif, le débrief à chaud permet redescendre ensemble. C'était beau.


Merci à tous pour ces moments.
Mokkin, rassure toi j'ai des idées bien tordus pour ceux qui en veulent encore plus. Ca viendra en temps voulu.  ;)


Messieurs les R3F, soyez fier, et savourez notre vidéo de présentation TEAM dont la majorité des plans sont in game et dont vous êtes donc les acteurs. L'histoire est belle et l'histoire se poursuit, prenons grand soin de notre régiment, il y a encore tellement d'émotions à vivre.


O.E.L.M.E.O.L.E






LLorkan

  • 1ere Classe
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1308
  • On ne juge les hommes que par leurs actions
Re : Débriefing
« Réponse #12 le: 06 Juin 2018, 22:28:16 »
Llorkan :
GV 1 300 bleu:


Une mission avec différentes phases :
Attente - mouvement - appuis - fouille - défense - assistance - sécurisation...

La première action a été le déploiement sur la LZ, où j'ai eu quelques difficultés à descendre de l'hélico. Je me suis retrouvé éjecté et 10 m plus bas sans aide quelconque, les genoux et chevilles en on pris un coup !

Les mouvements ont été intéressant pour la cohésion intra et intergroupe. Cela a permis également de découvrir un compartiment de terrain gigantesque et qui fut agréable à voir des hauteurs avant de redescendre en vallée.

Le point d'appuis a été sécurisé par bleu et bleu s'établie. Après quelques minutes, le 300 a été engagé par les arrières une équipe de 4 hostiles a su surprendre. Le 300 fut mis à mal et le 600 à su reprendre l'initiative du feu. Les 4 pax ont été traités rapidement.

La suite fut approche et invex en ville avec jaune. Les contacts ont été réalisés principalement par jaune car ce fut le premier groupe à rentrer en ville.


La BOA fut un moment éprouvant lors de la pause casse croute, attendant mon tour pour aller manger rapidement, j'étais de garde en direction de la ville lorsque j’entendis les premiers tir de BMP 2 venant du nord. le BMP fut difficile à traiter visiblement et a engagé pendant au moins 1 à 2 minutes, pulvérisant 2 miradors et le CO de la BOA. après avoir tiré mon AT 4 (je pense avoir touché sur l'avant le BMP ce qui n'a pas fait beaucoup de dégats) j'ai taché de ne pas rester trop proche des Bastion walls afin de ne pas être touché par ses tirs. J'ai vu 4 pax tombés qui étaient en garde sur le nord... J'ai cherché 1 2ème AT-4 mais lors de mon retour, il fut mis hors de combat. J'ai regroupé les 4 blessés et indiqué par un fumi au médic les 6 dans le CO détruit.  Les véhicules continuaient d'affluer de tout type : PU, BMP T72 et camion de troupes. Le bilan fut lourd des 2 côté mais le leur a pris plus ! :-)

La 2ème partie fut d'aider le pont aérien qui fut touché par des tirs. il a fallu sécuriser la zone de posé d'urgence de l'hélico. Et là le MI 24 - cloture des moyens hostiles dans la région rentre en lisse et attaque la BOA, il y eu plusieurs passages rockets qui détruisit le tigre sur base et fit qq dégâts supplémentaires.
Après un bref reconditionnement, Puis retour a une patrouille en ville pour trouver l'origine des tirs. la ville est fouillé à nouveau par jaune et bleu et l’appui se met en place au sud du village pour laisser travailler l'EOD sur le champ de mine.

Très bonne 10 h. A refaire ensemble :) :) :)

le moins : ma gamelle de l'hélico

Les plus : la mission de grande ampleur et de longue durée, le panneau de la mission, les actions vécues ou subies.

Chepadbol

  • Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5204
Re : Débriefing
« Réponse #13 le: 07 Juin 2018, 19:58:53 »
TE dans l'équipe URR / TE.

Trop fort ! Après une mission de 10H et malgré de nombreux jours de repos, je n'arrive pas à faire une synthèse de ce que j'ai vécu lors de l'opération.
10 H dans une fonction que j'ai dans la peau.
10 H avec un gars qui assure la sienne avec autant de passion.
10 H à couvrir, à appuyer, à éclairer du regard le parcours de gars qui s’investissent autant.
Comment ne pas me considérer comme un privilégié ?
Certains peuvent ce demander comment il est possible de se trouver à 1 Km de l'infanterie et se sentir aussi proche d'eux dans l'action.
Je dirait que ça ce vie mais que ça ne se raconte pas et en disant ça, je ne me la raconte pas !
Du bonheur en barre. Point barre !

Merci à tous !!!

YOP

  • Adjudant
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 3729
Re : Débriefing
« Réponse #14 le: 07 Juin 2018, 22:55:53 »
T'es l'œil de Moscou, Chep! ;)