Auteur Sujet: OPEX 2.0 Publique du 07/02/2020  (Lu 3956 fois)

Djin

  • Sergent Chef
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1522
  • Who dares win!
Re : OPEX 2.0 Publique du 07/02/2020
« Réponse #30 le: 07 Février 2020, 16:42:57 »
Absent.



Mollo

  • Capitaine
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 4979
  • Kyrie, eleison
Re : OPEX 2.0 Publique du 07/02/2020
« Réponse #31 le: 07 Février 2020, 18:54:16 »
Absent
bonne soirée à vous



Fifi

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 79
  • "L'opérateur drone veille sur vous en silence"
Re : OPEX 2.0 Publique du 07/02/2020
« Réponse #32 le: 07 Février 2020, 20:25:27 »
Présent  8)

(En cours de reprise sur Arma  ;))
« Modifié: 07 Février 2020, 20:50:58 par Fifi »

Flaw

  • Général
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 11990
  • Le maître de guerre.
Re : OPEX 2.0 Publique du 07/02/2020
« Réponse #33 le: 07 Février 2020, 20:36:31 »
Absent




reiben

  • Sergent
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2870
  • Prends garde aux rapaces qui fondent du ciel !
Re : OPEX 2.0 Publique du 07/02/2020
« Réponse #34 le: 10 Février 2020, 11:44:46 »
DEBRIEFING ...



reiben

  • Sergent
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 2870
  • Prends garde aux rapaces qui fondent du ciel !
Re : OPEX 2.0 Publique du 07/02/2020
« Réponse #35 le: 10 Février 2020, 11:45:03 »
CDO Shaker

CDG Bleu Cédric

CDS/CDG Jaune Reiben
Adjoint Mapoule

CDE 300 Frog
CDE 600 Rico

Quelle excellente mission ! L’objectif était de reconnaitre Oscar qui était un fortin de plaine dont l’approche était compliquée. Shaker met en place un largage hélico pour effectuer la reconnaissance d’un premier patelin avant mise en place de l’attaque d’objectif fixe sur Oscar.

La préparation est carrée. Pas besoin de beaucoup pour effectuer un saut parfait. Une fois au sol, coordination en appuis mutuelles groupes. La reconnaissance se passer au top. Un TP qui a le bout qui dépasse cherche à faire tomber Nano mais prend un retour de foudre bien violent ! Le mur est criblé et l’homme séché instantanément ! Le reste de cette ville n’offrira rien d’autre.

Puis approche d’Oscar et observation. Les URR partent vers le nord, Bleu part au sud et Jaune se prépare à affecter l’assaut sur un premier point renforcé. Nous sommes en place et non décelé, c’est beau ! Nous demandons à la 3D, à l’URR et à l’appui Bleu de coordonner les feux sur cibles prioritaires pour permettre à Jaune d’attaquer.

Moment d’anthologie ! Les feux de l’enfer se déchainent sur l’ennemi clairement pris par surprise ! Mais il n’accepte pas et envoi tous les renforts possibles sur Jaune et s’amuse avec un mortier sur Bleu ! Je décide de pousser avec le 300 sous appui de 600 sous couverture de Bleu. Mais je me suis donné une limite de prise de risque pour mon 300. Une fois cette limite franchie (tirs précis sur nous), je fais disparaitre mon 300 sous la topo et demande de forcer les appuis. Nous reprenons l’ascendant sans perte.

Le 300 prend la ferme après une ouverture de brèche à l’AT-4 (l’ouverture initiale étant dans l’axe de l’ennemi). Je veux le nom (mais je crois savoir qui c’était ^^) de celui qui colle son canon dans la bouche d’un ennemi blotti dans les ruines et qui, acculé, décide de lever son arme. Ce GV a permis au 300 de s’établir sans risque. Impossible de faire un débrief court si j’énumère tous les actes reflexes exécutés à la perfection et j’ai honte de ne pouvoir tous les lister ici. C’était dantesque !

Puis Bleu annonce que le mortier est trop précis, ils doivent bouger. Il leur faut de la place et je déplace donc également mon 600. Mais à peine tout le monde sera non loin de la ferme que le mortier se lâchera à nouveau ! Bleu réagit instantanément et part au nord, seul secteur permettant d’assurer sa mission initiale tout en facilitant sa sécurité. Mais le mortier ne les lâchera plus ! Il faut que Jaune détruise la menace !

Je lance alors les hommes par phases tandis que Shaker coordonne juste derrière moi l’ensemble des appuis ! A 20m du camp, je dois faire stopper Jaune pour laisser du temps à l’URR de faire du bilan à longue distance. L’ennemi est calmé, je balance les forces contre les murs d’enceinte. Grenadage (un peu short ^^) puis mise en place à l’entrée. Invex ! Il faudra qu’un dernier ennemi, enterré dans le dernier bunker, nous engage pour perde quasiment tout Jaune… Malheureusement… Seule ombre au tableau de cette soirée mémorable !

Les + :
-   Des grenadages réflexes qui font honneur au terme « GV »
-   La « danse » de Bleu qui permettra d’assurer des appuis constants malgré de très nombreux mouvements imposés
-   L’URR qui, idéalement placé, permet de réduire les menaces tout en restant discret
-   Les phases d’approche de Jaune sous le feu mais sous appuis où nous avons adapté en permanence et assuré des « disparitions » sous la topo qui a dû rendre dingue l’ennemi ^^
-   Le saut qui, de la préparation à la réalisation, a été parfait. Personne de perdu, j’ai adoré !
-   Le trinôme CDO/CDS/CDG qui a été d’une souplesse à l’épreuve des balles ! Nous étions démoniaques ^^
-   Mes CDE aux petits oignons ! Frog et Rico ont déroulé et su s’adapter en permanence. Et il y a eu un paquet d’ordres !
-   Des GV qui prennent des initiatives et des belles de l’ordre de celles qui font pleurer l’ennemi !
-   Je le redis, j’oubli la moitié de ce que j’aimerais souligner ici ! Une excellente soirée !



Chepadbol

  • Adjudant Chef
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 6011
Re : OPEX 2.0 Publique du 07/02/2020
« Réponse #36 le: 11 Février 2020, 12:17:51 »
TP dans le 600 BLEU.

Parachutage des troupes.
Quelques interrogations demeurent avant le saut mais rien d’alarmant. La règle absolu est qu’une fois en l’air tous les saints t’aident à descendre ! La preuve, après un saut à 2500 m et une ouverture instantanée pour une progression sous voile d’environ 2 Km, BLEU s’est retrouvé sans soucis sur le PRG prévu.

Progression vers OSCAR.
Le R3F sais faire. Le seul fourbe qui a voulu s’interposer à JAUNE l’a payé au juste prix.

Le positionnement sur OSCAR.
Bien mal avisé est celui qui ne s’adapte pas !
Initialement prévu par l’Ouest, l’engagement se fera par le Sud avec ROMEO positionné sur le Nord-Ouest.

Le bal.
JAUNE investi sous appui de BLEU, sous couverture de ROMEO et l’intervention de l’AERO.
Allez savoir pourquoi, c’est BLEU qu’un mortier a pris pour cible. Une fois, ça va. Deux fois, ce n’est pas grave. Trois fois, il y a du vice ! Visiblement, il était joueur mais nous étions déterminés. On s’est déplacé autant de fois que nécessaire en nous arrangeant toujours pour maintenir l’appui.

Mission accomplie !
 8)




 

anything