Auteur Sujet: Débriefing  (Lu 671 fois)

Flaw

  • Général
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 14251
  • Le maître de guerre.
Débriefing
« le: 22 Juin 2024, 23:05:14 »
.../...






Cornac

  • Caporal Chef
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 3011
  • Close Air Support
Re : Débriefing
« Réponse #1 le: 23 Juin 2024, 17:21:46 »
BLEU
600 CdE avec KillJoe / Baptman MINIMI et Rico LGI

Encore un grand moment de MILSIM comme on aime : dans la durée et sur des bases solides. De l'infanterie conventionnelle dure au mal pour affronter une épreuve comme celle-ci dans la durée. Durée qui donne toute sa saveur à ce grand moment vécu tous ensemble. Une première partie qui déroule nickel pour le groupe qui progresse le long du littoral. Des contacts sporadiques de pax retranchés jusqu'à ce que l'on observe une vedette qui débarque des plongeurs mais au loin sur une île à 500m de la côte. Remarquable manœuvre adverse qui tente ainsi d'infiltrer des commandos sur nos arrières. Décelés et chronométrés sur une durée d'immersion supposée ils émergeront effectivement dans notre ligne de mire. Et iront nourrir les crabes. Un très beau travail d'édition soit dit en passant.

Nous rencontrons notre première difficulté sur une prise à partie côtière plus loin qui nous obligeât à effectuer un tube arrière de toute beauté. 1 blessé victime d'un TELD lointain hélas dans cette action et deux en 300. On se remet en selle dans la foulée et on repasse la marche avant plus motivés que jamais. Nous appuyons l'avancée de JAUNE depuis l'extrémité d'une péninsule reconnue. Nous aurions pu appliquer sans doute plus de tirs indirects LGI à cette occasion mais il ne fut nécessaire que d'envoyer par le fond des vedettes armées au port à l'aide d'AT-4. Les poissons vont pouvoir s'amuser. Le bonheur de la faune sous-marine c'est important.

Nous contournons alors le dispositif pour identifier, dans une plaine, un héliport de campagne avec du matériel de servitude aéronautique, balisage etc. Le renseignement recueilli tout au long de la mission contribua à l'immersion tactique. Pouvoir caractériser l'activité ENI est essentiel en mission et chaque soldat est un capteur RENS. Noter les lieux et les heures pour RC (Rendre Compte). J'étais prêt à voir un héliportage d'assaut sur nos arrières là aussi...

La prise d'un "petit port" tenu par un élément FS sur la séquence suivante sera un exemple d'assaut choc et feu. Destruction de matériel roulant ENI (2 x buggy + MUN). 1 perte sur l'élément d'assaut hélas. Nous poursuivons la mission pour nous réarticuler en section pour un bivouac LOG. L'heure est tenue mais ponctuée de parachutages de commandos qui viennent nous harceler sur position. Tenant le TRN (terrain) sur une bâtisse en pointe avant du dispositif nous pouvons engager le flux des fanatiques qui défilent devant nous alors qu'ils cherchent le barycentre de la section. Sur nos arrières nous voyons aussi des vedettes suicides tenter de se lancer sur le PC. Belles explosions offertes sur l'eau. 1 perte sur cette phase en 300.

L'ultime phase de la mission vers la ville tenue va ensuite nous réserver quelques émotions. Une progression méthodique pour flanc-garder JAUNE et tenir les axes pénétrants sur 2 km. Des tirs LGI indirects précis sur coordonnées GPS pour dégager JAUNE. Jusque là RAS. Nous montons sur un point haut pour prendre des vues sur l'artère de la ville. Une sentinelle NEUT à courte distance (qui tient les hauts...). Nous sommes alors pris à partie par un TE qui inflige de nouveau une perte en 300. Riposte musclée de la MINIMI qui fertilise alors les lisières lointaines. Epidémie de saturnisme garantie pour les générations futures... VERT se rabat de l'ouest et JAUNE tient le centre. A nous d'aller finir le travail sur le quartier Nord. Dont chacun sait qu'ils sont souvent compliqués... 600 passe en pointe pour épargner un 300 durement éprouvé depuis la mi-journée. La fatigue est là mais la perspective d'en finir nous donne le boost. On descend donc dans l'arène pour aller au contact. Et on ne fut pas déçus !

Des furieux retranchés dans leurs positions qu'il fallut déloger à la grenade et à l'APAV. Un grand moment intense dans lequel nous ne perdons ni l'initiative ni le tempo de la manœuvre. La cavalcade prend fin et l'ordre de remotoriser tombe. On cherche déjà des moyens de transport le canon encore fumant... Quid de la RRI (réduction de résistance isolée) ? Nous embarquons tous dans de multiples véhicules civils récupérés sur zone et sommes rafalés vicieusement par un élément hostile non décelé en bordure de ville. Le prix à payer est alors élevé et nous perdons 2 x 600 en mitrailleurs arrières. La virtuosité de Cédric conducteur nous évita de tous y passer. On dû alors reculer, débarquer, soigner, traiter et repartir enfin du bon pied. Une belle leçon apprise : ne jamais sous-estimer l'ENI en quittant son sanctuaire sur une phase vulnérable (motorisation en VHL non blindé). RTB direct vers BTAC RAS sur un périple étonnant de près de 15km ! Encore un fait d'armes R3F !

En conclusion encore un grand moment partagé tous ensemble sur une édition riche et solide qui tint toutes ses promesses. Une carte qui se prête à merveille à l'infiltration longue distance et qui met du kilométrage dans les Brodequins de Marche... L'absence de moyens motorisés adverses pour ne nous opposer qu'une résistance légère (donc à notre portée...) est à remarquer. Frugalité possible également de n'emporter que le nécessaire sur l'homme : avec 2 x UF (unités feux = dotation munition combattant) ça passe ! Le choix éditorial tactique assumé et pédagogique est là aussi intéressant et permet de mettre en lumière nos fondamentaux et axes de progrès.

Cette mission restera dans les esprits (et en particulier son apothéose finale !). Un grand bravo et merci à nos magiciens de l'édition et à l'EM qui organise ces rendez-vous réguliers qui structurent la team.  8)



killjoe

  • Général
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 12715
  • "Les habiles guerriers ont tout prévus" San-Tsé
Re : Débriefing
« Réponse #2 le: 23 Juin 2024, 17:58:48 »
Minimi 600 Bleu CDE Cornac CDG cedric adjoint Chepadbol.

Pendant les 2 premiers tiers de l'opération,  le groupe Bleu a manœuvré essentiellement le long de la côte au sud de la formation de cette section d'infanterie à 3 groupes.
Les engagements étaient espacés mais régulier avec des TIC brièvement plus intense.  Au sein de cette formation je n'ai pas senti de doute ou de moment de retraite.  Nous avons toujours gardé le contrôle à l'échelle de la section.
Lors de la prise d'un bivouac Cornac m'a sauvé la peau en éliminant un rebelle tapis derrière un pick-up considéré à tord comme abandonné (je n'avais pas fait le tour complet !).  Bravo.
J'ai eu une blessure grave lors d'un tube arrière par un tir d'origine indéterminée.
J'ai pu éliminer 4 ou 5 ennemis.
Ces missions longuent sont bien gérées par la Team R3F, tant dans sa préparation,  son encadrement et son déroulement.  Je tiens à féliciter tout les éditeurs pour le travail.  Content aussi que le hardware soit à la hauteur.
Merci à tous.
 
« Modifié: 23 Juin 2024, 18:17:05 par killjoe »






Mcdo

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 81
Re : Débriefing
« Réponse #3 le: 23 Juin 2024, 19:24:59 »
minimi 600 jaune CDE Col Mapoule CDG Sch Shaker

pas très douer pour faire des débriefing je vais essayer d'être constructif,
J'ai sentir pendant tous la dure de l'opération, pour ma part début 13h30 fin vers les 23h, un dynamisme sans trop de gros moment de trou, même pendant la pause repas,
malheureuse tomber 2 fois suite a mauvais placement de ma part. Notre CDE ainsi que mon coéquipier dans 600 étais vif et directe par rapport au info et placement sur le terrain, quelque petit cafouillage au niveau de notre blaze souvent inverser mais rien de grave pour le déroulement de la mission .
Un imprévu en fin de mission a fait malheureuses une hécatombe dans le rend de vert ainsi que quelque blesser dans jaune suite a l'embuscade d'un groupe de pax cacher dans la végétation.
je tient a remercier les membres de m'avoir accueillir et fait confiance pendant cette longue mission.
En espérant être encore des vôtres pour la prochaine
L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien.
George S. Patton

Nusra

  • Caporal
  • Sr. Member
  • *
  • Messages: 377
Re : Débriefing
« Réponse #4 le: 23 Juin 2024, 20:23:59 »
CDE 300 dans Groupe Bleu emmené par Cédric et son adjoint chepadbol

Comme indiqué par mes 2 coéquipiers en 600 Bleu, notre groupe a procédé à la reconnaissance de la côte en direction du sud avec fouille systématique de toutes les maisons par 300 sous appui du 600. Sur ce parcours nous avons pris un premier QG ENI avec du renseignement. 1ère phase qui s'est très bien déroulée, aucune perte malgré des ENI bien retranchés . Des GVs (akka et coolsnake) qui font preuve de vigilance et de sérieux, ce qui nous permettra de déceler à temps des plongeurs armés qui tentaient de nous prendre à revers. Cette première phase se termine par la reconnaissance d'une presqu'île au sud-est puis un positionnement au Nord des groupes Jaune et Vert  afin de sécuriser leurs arrières durant leur progression vers une presqu'île s'enfonçant plus au sud que la nôtre.

2ème phase : Attaque d'un port ENI par bleu, 300 s'approche au plus près d'une des maisons la plus à l'est tandis que 600 légèrement en retrait nous appuie sur notre flanc droit. Nous sommes pris à partie mais pas de visuels, un bras de mer nous empêche de progresser sur les bâtiments plus en avant, nous entamons alors une belle manœuvre de tube à droite en contournant 600 afin d'envelopper l'objectif par son Nord. Nous reprenons le dessus et enchaînons sur un assaut des derniers bâtiments. Je tombe à l'étage du bâtiment par un ENI planqué derrière la porte, (je n'avais qu'à utiliser une grenade...) première blessure grave dans le 300. Dans ce port, nous plastiquons 2 VHL Armés ainsi que des réserves de carburant et un dépôt de munitions.
 
3ème phase : Nous poursuivons la reconnaissance des maisons côtières en direction de l'ouest pour rejoindre une BOA de fortune qui nous permettra de souffler un peu et de nous ravitailler. Au milieu de cette phase, nous sommes accrochés par des tirs lointains au silencieux, je prends la première balle... (pourtant chepbadbol est dans le groupe ? ^^)  s'en suivent des tirs plus nourris et des ENI qui avancent sur nous ! le groupe BLEU se replie en tube arrière mais mes 2 GVs restent au sol... Pendant ce repli, Blanc et JAUNE, avertis de la situation viennent alors prêter main forte par le nord. Un hôpital de fortune se crée sur la dernière maison reconnue pendant que les LGI et les minimis donnent de la voix. Remis sur pied, nous reprenons le dessus et nous atteindrons la BOA sans encombre malgré des contacts sporadiques.

4ème phase : Ravitaillement sur BOA, Bleu a pour objectif de contrôler tout ce qui viendrait du Nord, tout en faisant un roulement des équipes afin de reposer les jambes, la tête et remplir les estomacs. L'ENI ne nous laisse que peu de répit et vient régulièrement tester nos défenses. Une perte dans le 300 lors de cette phase...

5ème et dernière phase : attaque d'une ville relativement étendue plus au Nord. Les 3 groupes sont en ligne et progressent vers le Nord, Bleu est chargé de protéger le flanc droit de Jaune qui progresse au centre du dispositif en fouillant les maisons. 300 doit assurer la liaison visuel avec Jaune tandis que 600 sécurise tout ce qui pourrait arriver de notre nord est. Les premières maisons sont fouillées par jaune et tout se passe bien malgré quelques contacts, mais le terrain est difficile, 300 est obligé de se rapprocher de jaune plus en contre bas afin d'avoir du visuel. Des tirs plus lointains venant du Nord ouest se conjuguent à ceux des personnels dans les maisons. Je tombe une troisième fois par des tirs lointains... Un plateau surélevé plus au nord nous permet d'avoir une très bonne position d'appuis pour le reste de la progression de jaune avec une vision avantageuse à 180° de leur parcours. Nous éliminons les menaces tout en attirant de part notre position les tirs lointains... Nous tenons bons et faisons du bilan ! 600 finira le travail de fouille du dernier quartier au nord-est de la ville sous appui du 300 de sa position haute. Les échanges de tirs seront nourris et ce ne sera pas une partie de plaisir pour 600. Nous rejoindrons le 600 sur les dernières maisons et là comme tout un symbole d'une journée bien remplie, nous sommes fixés par une mitrailleuse lourde bien cachée et de quelques ENI résiduels. Une dernière perte dans 300 à ce moment là... Jaune nous apportera son aide afin de déloger les derniers ENI. Pour finir, Nous embarquons dans un camion pour retour BTAC mais un dernier ENI non décelé ouvre le feu sur le véhicule, nous perdrons alors 2 membres de 600 malgré la bonne manœuvre de cédric avec le camion pour nous mettre à l'abri. C'est jamais fini avant retour sur base !

Une bien belle et longue mission de 10H, très variée avec peu de temps morts ! Félicitations à Llorkan, Nano et Géronimo pour l'édition, à Cédric pour la vidéo et à la team R3F pour l'organisation de cette mission mémorable. Merci à mes 2 GVs Akka et Coolsnake pour m'avoir facilité la tâche ainsi qu'au reste du groupe Bleu ! J'ai passé un très bon moment de milsim, merci à tous !


LLorkan

  • Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3278
  • On ne juge les hommes que par leurs actions
Re : Débriefing
« Réponse #5 le: 07 Juillet 2024, 14:02:38 »
Casethor est une mission mémorable. Le groupe vert avec Magic au commande a su tenir le flanc droit du dispositif. De très bon souvenir avec les temps forts de la mission avec les premiers contact et là on se dit ça y est le bal commence.
Le premier carefour fut pris facilement mais un appuis mutuel mais les QRF hostiles furent assez vifs et vert à eu sa première perte.
Le restant de la première partie de la mission fut exemplaire avec très peu de pertes et une coordination aussi bien en 300-600 qu'entre les groupes.
Plusieurs installations et point vitaux du dispositif hostile sont détectés puis nettoyés comme un camp près d'un champ servant aux evasans ainsi que les points sans et un PC de proximité. Une vedette rapide nous a déchainé le feu mais il a fait plus de dégats que de dommage sur l'effectif vert.
Pour la pause du repas, le 300 fut placé en avant près de la lisière de la zone verte. Le 600 fut placé sur une micro-presqu'ile avec les alonges pour neutraliser les hostiles sur les îlots.
La dernière partie le gp vert est parti à l'assaut du moment ou jaune et vert ont  attaqué. Le fait d'avoir été isolé nous a causé beaucoup de pertes mais aussi d'avoir l'enjeux de tenir et d'avancer en fonction de l'attition que l'on faisait.
Une bonne mission longue bien comme on les aime. :)
Bonne réactivité général des membres et entente entre les CdE et le CdG. J'ai passé une bonne journée dommage que nous le faisons pas plus souvent ;-)